skip to Main Content

Quels sont les bienfaits de la spiruline ? Comment la consommer et quelles sont les recommandations à connaître sur cette algue millénaire aux très nombreuses vertus ? Aujourd’hui, Moringasiam vous propose de faire le point.

Après cet article, vous serez incollables sur la spiruline. Alors c’est parti 😉 !

La spiruline, une algue vieille de plus de 3 milliards d’années

la spiruline

Faisant partie de la famille des cyanobactéries ou algues bleu-vert, la spiruline est une micro-algue. Son nom latin est « arthropira platensis ».

Ce micro-organisme pluricellulaire existe depuis plus de 3,5 milliards d’années. Elle est nommée ainsi pour sa forme spiralée, elle mesure à peine 0,2 à 0,3 mm de long et est de couleur bleue.

Tout comme le Moringa, consommer de la spiruline est extrêmement bénéfique pour votre santé, comme nous allons le découvrir petit à petit dans cet article.

Elle colore en vert les eaux dans lesquelles elle se développe grâce au phénomène de photosynthèse. On la retrouve principalement dans les eaux chaudes des lacs en Inde, au Tchad et au Mexique. 

Jusqu’au XVIe siècle, la spiruline aurait été une source alimentaire pour les Aztèques. Ils l’auraient appelés « Tecuilatl » qui voudrait dire « excrément de rocher ». Les Européens la découvrent lors de la conquête de l’Amérique. Les soldats de Cortés décrivent son exploitation au lac Texocco, ancien lac salé au Mexique, et dans la vente de gâteaux.

Son origine serait peu être plus ancienne encore et viendrait du Tchad. La spiruline aurait été connue au cours du IXème siècle sous l’empire du Kanem.

La spiruline est utilisée quotidiennement dans des gâteaux secs appelés « Dihé » pour la préparation de bouillons pour les repas. Sa récolte se fait autour de lacs et étangs au lac du Tchad.

Une « formation publique mondiale » a été lancée en France au début des années 2000 par un centre de formation varois du Ministère de l’agriculture dans le but de développer l’artisanat et une filière solidaire internationale dans la production de spiruline.

Les bienfaits de la spiruline

Apport en protéines

La spiruline, c’est un apport en protéines incontestable. Elle contient de 55 à 70% de protéines de très bonne qualité. Il apporte les acides aminés essentiels à l’organisme.

spiruline bienfaits

Selon les études, la spiruline empêche ou inhibe des cancers chez l’homme ou l’animal car elle stimule le système immunitaire. En aliment naturel, nous conseillons bien-sûr le corossol lorsqu’il s’agit de lutter contre le cancer ou de s’en prévenir.

De plus la spiruline a une action antivirale.

Teneur en acides gras insaturés

La spiruline contient de l’oméga 6, un acide gras essentiel à l’organisme car nous ne la synthétisons pas.

L’acide gras est un lipide qui est une source d’énergie. En plus de cela, l’oméga 6 ou acide linoléique a un rôle de précurseur dans la synthèse de certaines molécules.

L’acide linoléique joue un rôle aussi dans le processus inflammatoire et sur la vasomotricité et prévenir le risque de formation de caillots sanguins.

La consommation d’acide linoléique permet de lutter contre l’hypercholestérolémie. Les recommandations européennes prévoient d’en consommer 4 à 8% de l’apport énergétique total chez l’adulte.

Les vertus des pigments de la spiruline.

Ce qui donne la couleur à la spiruline est la chlorophylle et la phycocyanine. La chlorophylle est impliquée dans la fabrication des globules rouges et permet aussi une purification du sang.

La phycocyanine a des vertus détoxifiantes et stimulantes du système immunitaire.

La spiruline : source de caroténoides

La spiruline renferme une quantité importante de caroténoïdes comme la bêta-carotène, cryptoxantine, lutéine etc. Sa teneur en caroténoïdes est de l’ordre de 22mg pour 5 g de spiruline.

En outre, pour 5 g de spiruline, il y a 12 000 UI à 25 000UI de bêta-carotène. Pour rappel, la bêta-carotène permet la synthèse de la vitamine A, ayant des propriétés antioxydantes, anticancéreuses et permet l’amélioration de la cognition.

Action de la spiruline contre la rhinite allergique

Un essai clinique a été réalisé en Turquie auprès de 129 personnes atteintes de rhinite allergique. La prise quotidienne de spiruline était de 2 g par jour durant 16 jours. Un autre groupe de personnes a pris un placebo.

Les résultats de cet essai ont démontré les propriétés anti-inflammatoires de la spiruline par la diminution des symptômes liés à l’allergie. De plus, la spiruline a un effet positif concernant le système immunitaire des muqueuses nasale.

Il est donc clair que la spiruline joue un rôle dans notre organisme et la stimulation de notre système immunitaire.

Action de la spiruline contre le diabète

D’autres études faites sur des personnes atteintes de diabète de type 2 auraient montré l’efficacité de le spiruline. En effet, les personnes diabétiques ont pris de la spiruline durant deux mois. Au terme de ces deux mois, les résultats ont montré que le taux de glycémie à jeun ( compris entre 0,70 et 1,20 g/l ) a diminué.

Action de la spiruline contre l’hypercholestérolémie

Une étude faite en 2008 sur 78 personnes de plus de 60 ans ayant une bonne santé ont pris soit 8 g de spiruline par jour soit le placebo. Une analyse a été faite par la suite et il s’avère que les personnes prenant de la spiruline ont vu leur taux de cholestérol diminuer, plus particulièrement chez les femmes comparé à ceux prenant le placebo.

Une autre étude a été réalisée, cette fois ci, les personnes soumis à l’étude ont pris 5g de spiruline par jour durant 15 jours. Il a été constaté que le bon cholestérol, nommé HDL, a augmenté, a contrario du mauvais cholestérol, LDL qui a diminué tout comme les triglycérides.

Des recherches sont toujours en cours mais celles ci sont déjà prometteuses concernant l’effet de la spiruline sur le cholestérol.

Spiruline et cheveux soyeux ?

Comme d’autres algues, la spiruline a aussi sa place dans les cosmétiques naturelles grâce à ses principes actifs. Grâce à sa teneur en fer facilement assimilable, ces acides aminés, vitamines et autres minéraux, la spiruline est très bonne pour la santé de vos cheveux et ongles.

spiruline cheveux

 

 

L’algue « magique » favorise la croissance des cheveux et un meilleur aspect de votre chevelure. Mais c’est également un bon traitement contre la chute des cheveux !

Par ses vertus antioxydantes, elle permet aussi de prévenir les cheveux blancs causés par le stress, la pollution et la mauvaise alimentation mais aussi de traiter les problèmes de pellicules.

Vous pouvez donc utiliser la spiruline par voie orale ou bien en usage externe en vous confectionnant un masque pour les cheveux.

La spiruline contre le vieillissement cutané.

Cette algue est beaucoup utilisée dans les centres de thalassothérapie. Ses vertus antioxydantes permettent de diminuer les signes de l’âge et redonnent une fermeté à la peau.

La spiruline pour les sportifs

sa teneur élevée en fer, en vitamine B12 et en bêta-carotène font de la spiruline, un aliment essentiel pour les sportifs. En effet, le fer permet le transport de l’oxygène via les globules rouges. Un apport en fer permet donc une bonne oxygénation de l’organisme durant l’effort de même pour la vitamine B12.

La dose maximale conseillée par jour pour les sportifs est de 10 grammes.

La spiruline : l’algue détoxifiante

Dans notre alimentation, il y a en général des résidus de pesticides et de métaux lourds. La spiruline permet de récupérer ces déchets toxiques et l’évacuation se fait par les selles et les urines. Couplé à la chlorophylle, elle assainit l’organisme.

La spiruline… bon substituant à la viande et écologique !

Vous ne voyez pas le rapport ? Voici les explications : la production de spiruline se fait dans l’eau et préserve donc les sols. Sa culture utilise beaucoup moins d’eau et d’énergie par kilogramme de protéines que les autres cultures.

La culture de la spiruline nécessite dix fois moins d’eau que les autres cultures. A titre comparatif, pour un rendement protéique à l’hectare, la spiruline est de l’ordre de 30 à 50 tonnes alors que le soja est de 2,5 tonnes, soit 15 fois plus !

La culture céréalière a besoin de 20 fois plus d’eau que la spiruline et l’élevage en nécessite 100 fois plus !

Cette algue nécessite également beaucoup moins de surface que la culture du soja, où il faut 30 fois plus de place, 40 fois moins que le maïs et 300 fois moins que le bœuf !

L’algue sèche au soleil et n’a pas besoin de conservateurs !

spiruline écologie

En plus de cela, l’algue spiruline émet de l’oxygène et consomme ce fameux gaz à effet de serre : le dioxyde de carbone ou CO2. Par hectare et par an, la spiruline consomme 40 tonnes de ce gaz.

En bref, la production de spiruline ne pollue pas, ne provoque pas d’érosion du sol ni de contamination d’eau car les pesticides se sont pas utilisés. La production et consommation de spiruline ont donc des effets positifs sur l’environnement, la préservation de l’écosystème et la biodiversité.

L’aquaculture reste un espoir pour notre futur et pour la reforestation.

Donc pour les personnes végétariennes, véganes ou pour les indécis, vous pouvez consommer de la spiruline, cela permet de diminuer la consommation d’eau douce pour la culture céréalière ou l’hydratation du bétail et vous aurez tout de même un apport suffisant de très bonnes protéines et autres vitamines et minéraux présents dans cette algue.

L’algue est notre alimentation de demain.

Comment la consommer ?

Il est plus intéressant d’utiliser la spiruline en poudre car elle garde toutes ses vertus comparé aux gélules ou comprimés qui sont généralement transformés. En plus, vous pouvez mélanger la poudre de spiruline à vos aliments comme les soupes ou bien les smoothies. Tout le monde peut consommer la spiruline que ce soit la femme enceinte, allaitante et les enfants.

spiruline consommation

Les personnes ont tendance à consommer cette algue seulement en hiver, pour se booster, stimuler les défenses immunitaires, prévenir les petites maladies hivernales. Pourtant, vous pouvez la prendre quotidiennement afin d’en apprécier les vertus car c’est par sa consommation régulière que vous en verrez les bienfaits.

Vous pouvez en prendre 1 à 3 grammes par jour soit l’équivalent d’une cuillère à café. Comme il l’a été mentionné au dessus, augmentez la dose progressivement pour prévenir les effets indésirables.

Son goût légèrement salé peut se mélanger avec tous les aliments. Vous pouvez le parsemer sur les aliments après cuisson.

Vous pouvez trouver l’algue spiruline sur notre boutique. Allez y faire un tour et partagez votre expérience !

Recommandations

Afin d’obtenir une efficacité optimale détoxifiante de la spiruline, il est conseillé d’en prendre 1g par jour durant 1 semaine et d’ augmenter progressivement le dosage sur le long terme. De plus, il est conseillé de s’ hydrater suffisamment, soit 1L à 1,5L par jour.

La culture de la Spiruline

Il faut des conditions climatiques spécifiques pour que la spiruline se développe. En effet, elle peut se multiplier très vite lorsque que la température dépasse les 30 degrés.

spiruline lac culture

Il y a eu des essais de cultures autonomes en Afrique, Inde, Pérou, au Vietnam et en Chine. En 2013, la Chine a fourni 50% de la production soit plus de 5000 tonnes de spirulines sèches dans le monde.

La spiruline pour lutter contre la malnutrition

La malnutrition touche plus de 30% de la population mondiale. Elle se caractérise par un apport insuffisant de protéines, d’énergie, de vitamines et de micronutriments. Du fait de sa chronicité, elle peut provoquer des dommages irréversibles sur la santé physique et mentale notamment chez les enfants qui sont les plus vulnérables.

Il a été rapporté d’après des expériences sur le terrain en Afrique, Asie de l’est et Amérique du Sud, une grande efficacité de cette micro algue pour lutter contre la malnutrition.

Seulement 10 g de spiruline en prise quotidienne pendant 3 mois pour des personnes atteintes de malnutrition aiguë, a permis d’enrayer cette malnutrition. Le but dans ces pays ou les températures peuvent être élevées est de pouvoir être autonome dans la production de spiruline afin d’aider les populations locales à se nourrir et d’avoir des apports suffisants notamment en protéines, vitamines…

Selon les statistiques de l’UNICEF, 230 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition dans le monde.

La spiruline représente une des solutions pour résoudre ce problème de malnutrition même de dénutrition dans les pays du tiers monde par la multiplication des fermes productrices.

Composition de la spiruline :

La teneur en éléments essentiels pour la santé humaine est très riche dans la spiruline. En voici le détail afin de mieux comprendre tout ce que peut nous apporter cette micro-algue méconnue du public.

Composition nutritionnelle pour 10g de spiruline :

Protéines végétales

La teneur en protéines végétales est de 55 à 70 % : macronutriment contribuant à l’apport énergétique. Les protéines permettent le renouvellement de tissus musculaires, de la peau… Constituées d’acides aminés, elles participent aux processus physiologiques de notre organisme. L’apport journalier en protéines conseillé est de 0.83 g/kg/jour.

La teneur en protéines dans la spiruline peut atteindre 70% de son poids sec. Elle en contient deux fois plus que le soja et trois fois plus que la viande ou le poisson. Ce n’est pas pour rien que la spiruline est surnommée le « super aliment ».

spiruline macronutriments

Glucides

La spiruline contient de 15 à 25% de glucides : autre famille des trois macronutriments, les glucides sont une des sources principales d’énergie. Appelé aussi « hydrate de carbone », l’apport journalier conseiller est de l’ordre de 50 à 55% et un gramme de glucide représente 4Kcal. Pour information, une femme a besoin quotidiennement de 1800 Kcal et un homme 2100.

Lipides

Lipides : 4 à 7 % dernière classe des macronutriments, les lipides, appelées « acides gras »  ou encore « graisses » servent à stocker l’énergie et ont un rôle structural dans la membrane de nos cellules. Les recommandations de consommation journalière de lipides sont de 35 à 45% contenant des acides gras essentiels comme oméga 6 et l’acide gamma linoléique.

Fibres

Fibres : 2 à 8 %. Les fibres en présence d’eau facilitent la progression du bol alimentaire dans le colon. Les fibres permettent l’augmentation du volume des selles, diminuent la vitesse d’absorption des graisses et glucides. Elles permettent de diminuer aussi la sensation de faim et fixent les métaux lourds. Le besoin journalier de fibres est d’environ 30 grammes par jour. La spiruline n’est pas un fruit ou légume, ses vertus ne sont pas centrées sur son apport en fibres.

Pigments

La spiruline contient des pigments tels que la chlorophylle et la phycocyanine lui donnant sa couleur verte. Mais la chlorophylle permettrait à notre organisme une meilleure absorption du fer dans le sang.

Les vitamines

Les vitamines présentes dans 10 grammes de spiruline :

Béta-carotène

La béta-carotène : 14 mg appelée aussi provitamine A, elle est synthétisée en vitamine A via le foie.  Il pourrait avoir une incidence sur le long terme sur le ralentissement cognitif lié à l’âge. Elle possède également des vertus anticancéreuses et antioxydantes. Il n’y a pas de recommandations d’apport journalier pour la provitamine A.

Vitamine E

Vitamines E : 1 mg. La vitamine E a une activité anti-oxydante, a un rôle de protecteur cellulaire et permet ainsi de ralentir le vieillissement cutané. La vitamine E joue un rôle également dans la prévention des maladies cardiovasculaires. L’apport préconisé quotidiennement est de 12 mg pour la femme et 15 mg pur l’homme.

Vitamine B1

Vitamines B1 : 0,35 mg elle est importante dans le fonctionnement du système nerveux. Elle aiderait à la mémorisation et aux facultés intellectuelles. Elle est également nécessaire dans la transformation du glucose en énergie et dans

le métabolisme des acides aminées. La vitamine B1 aurait un effet bénéfique sur l »humeur

. Son apport journalier doit être de 1,2 g pour les femmes et 1,3 g pour les hommes. Son effet est potentialisé grâce à l’association avec le magnésiumspiruline vitamine B

Vitamine B2

Vitamines B2 : 0,4mg elle est impliquée dans la production d’énergie et elle protège les cellules des substances nuisibles produites par notre organisme. Elle permet aussi de réduire la fatigue. L’apport nutritionnel journalier en vitamines B2 est de 1,5 g pour les femmes et 1,6 pour les hommes.

Vitamine B3

Vitamines B3 : 1,4mg appelée aussi vitamine PP, elle intervient dans des processus physiologiques comme la formation des globules rouges, des hormones sexuelles et dans le métabolisme des glucides et des lipides. Par ailleurs, elle a aussi un rôle de transporteur d’oxygène aux cellules. Son apport conseillée est de 11 mg par jour pour les femmes et de 14 mg pour les hommes

Vitamine B5

Vitamines B5: 0,01 mg surnommée « la vitamine antistress », elle est utile dans le renouvellement des cellules cutanées, des muqueuses, la pousse des cheveux et la cicatrisation.  Il est recommandé d’en consommer 6 mg par jour.

Vitamine B6

Vitamines B6 : 0,01 mg. Elle a un rôle dans l’immunité et intervient dans les réactions enzymatiques de notre métabolisme. Sa consommation optimum est de 1,4 mg par jour.

Vitamine B8

Vitamines B8 : 0,005 mg ; sa présence indispensable participe à la formation dans le fois de glycogène à partir de protéines et de lipides, la dégradation des acides aminés et à la synthèse des acides gras. Le besoin en vitamines B8 est d’environ 55 µg par jour.

Vitamine B9

Vitamines B9 : 0,01mg. Appelée aussi acide folique, elle a un rôle essentiel dans la production de matériel génétique et des acides aminées impliqués dans la croissance cellulaire. Elle jour un rôle également dans la formation de globules rouges, le bon fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire. Cette vitamine est très importante durant les activités métaboliques intenses comme durant l’enfance, l’adolescence et le développement fœtal. L’acide folique est très sensible à l’air, la lumière et la chaleur surtout dans un milieu humide. L’apport conseillé pour un adulte est de 300µg par jour.

Vitamine B12

Vitamines B12 : 0,032 mg. LA vitamine B12 est impliquée dans de nombreux processus de l’organisme. Elle participe au maintien de l’intégrité du système nerveux et au métabolisme des cellules. La vitamine B12 a des propriétés antalgiques, anti-allergiques et antidépressives. Elle participe aussi à la formation des globules rouges et permet donc de prévenir l’anémie. Son apport quotidien recommandé est de 2,4µg par jour.

Vitamine K

vitamines K : 0,224 mg. Elle joue un rôle important dans la coagulation sanguine en conditionnant l’activité des protéines. Elle permet aussi de maintenir le taux de calcium et prévient l’ostéoporose. Les apports journaliers recommandés sont de 45µg pour un adulte.

La spiruline contient aussi de nombreux minéraux

La spiruline en contient 7 à 13% : avec l’eau et les matières organiques cités ci dessus, les minéraux sont indispensables au bon fonctionnement du corps humain. Les minéraux présents dans 10 grammes de spiruline :

Calcium

calcium : 100 mg élément minéral le plus abondant dans l’organisme, il est surtout concentré dans les os et les dents. Il est indispensable également pour le bon fonctionnement des cellules notamment musculaires, cardiaques et nerveuses. L’apport en calcium préviendrait le risque de cancers du colons, de la prostate et d’hypertension artérielle. Les besoins recommandés par jour ont de 500 mg.

Fer

fer : 18 mg : Le fer a un rôle majeur dans la fabrication et le fonctionnement de l’hémoglobine qui permet le transport d’oxygène dans notre organisme.

Magnésium

Magnésium : 40 mg tenant un rôle important dans l’organisme, il est impliqué dans plus de 300 réactions enzymatiques. Il contribue aussi à la contraction musculaire. Le magnésium aurait des bénéfices sur la diminution du stress, la fatigue et des crampes musculaires. Quelque soit le sexe, le besoin en magnésium est estimé à 6 mg par jour pour l’adulte.

spiruline minéraux

Phosphore

Phosphore : 80 mg.  C’est un élément minéral important, il permet, avec le calcium, à la minéralisation des os et de dents. Utilisé par toutes les cellules de notre organisme, il est donc très utile au niveau des cellules cérébrales. De plus, le phosphore aide à augmenter les performances physiques. l’apport quotidien conseillé est d 800 mg à 1400 mg.

Potassium

Potassium : 140 mg.  Élément minéral fondamental dans le fonctionnement de l’organisme, le potassium permet la contraction musculaire et notamment le muscle du cœur (le myocarde). Il permet aussi l’activation des cellules nerveuses et jour un rôle dans l’activité des reins. Une alimentation riche en potassium peut prévenir l’ostéoporose, l’hypertension artérielle et diminuerait les risques d’accidents vasculaires cérébraux. La consommation quotidienne conseillée est de 4 à 5 g pour l’adulte.

Zinc

Zinc : 0,3 mg. Le zinc intervient dans l’activité de plus de 200 réactions enzymatiques. Essentiellement dans celles qui participent à la protection contre les radicaux libre et dans la synthèse des protéines. Il est donc important dans le renouvellement cellulaire, la cicatrisation et l’immunité. L’apport nutritionnel recommandé est de 8 mg pour la femme et 11 mg pour l’homme.

Cuivre

Cuivre : 0,12 mg. Le cuivre aide au bon fonctionnement du système immunitaire, du système nerveux, au métabolisme énergétique, à la production de globules rouges ainsi qu’à la pigmentation de la peau et des cheveux. Cet oligoélément est également primordial à la formation des tendons, des cartilages et des os. L’apport nutritionnel recommandé pour le cuivre est de 900 µg par jour.

Manganèse

Manganèse : 0,5 mg. Il joue un rôle indispensable dans l’activation de certaines enzymes. Il est également actif dans le métabolisme des sucres et permet donc un équilibre glycémique, dans la synthèse des lipides notamment le cholestérol. Indirectement, il joue un rôle également dans la synthèse des hormones sexuelles et participe aussi à la formation du tissu conjonctif et du squelette. Associé à une enzyme, il permet aussi l’élimination des radicaux libres. Son apport quotidien recommandé est de 1 à 2,5 mg par jour. Sa consommation est primordiale chez les enfants et les femmes enceintes.

Sodium

Sodium : 0,09mg. Le sodium ou « sel » contribue à la transmission de l’influx nerveux avec le potassium et à la contraction musculaire. Cela permet de maintenir une tension artérielle dans les normes. Il a aussi un rôle d’équilibre acido-basique dans le sang. Sa consommation quotidienne est de l’ordre de 1 à 2 g par jour. Cela est variable selon l’âge, le sexe, l’activité physique.

Chrome

Chrome : 0,028 mg. Le chrome jour un rôle important dans la régulation e la glycémie en facilitation l’action de l’insuline. Il intervient dans l’action de plusieurs enzymes permettant le bon fonctionnement de l’organisme. L’apport nutritionnel recommandé en chrome pour l’adulte est de 55 µg pour les femmes et 65 µg pour les hommes.

Sélénium

Sélénium :  0,002 mg. Il participe à la lutte contre les radicaux libres, le sélénium est indispensable pour le fonctionnement de certaines enzymes anti-oxydantes. C’est un stimulateur de l’immunité et participe généralement aux réactions de défense du corps humain. Sa consommation quotidienne recommandée est d’environ 55µg par jour.

Les acides aminés

Les acides aminés, assemblés entre eux, forment les protéines. Il y a les acides aminés essentiels qui sont indispensables et ne sont pas fabriqués par l’organisme mais apportés par l’alimentation d’origine animale ou végétale. Certains acides aminés non essentiels sont fabriqués par l’organisme grâce aux acides aminés essentiels.

Les acides aminés essentiels dans 10 grammes de spiruline :

Isoleucine

Isoleucine : 350 mg. L’isoleucine permet la récupération du muscle après un effort physique, elle est utilisée comme source d’énergie. Elle favorise aussi le transport des globules rouges et a un rôle das le contrôle de la glycémie.

Leucine

Leucine : 540 mg . Acide aminé essentiel, la leucine permet la synthèse des stérols par les muscles et tissus adipeux.

Lysine

Lysine : 290 mg. La lysine est essentielle au bon fonctionnement du corps humain, elle permet le développement osseux et participe au système immunitaire par la formation d’anticorps et de collagène. Son apport se fait l’alimentation.

spiruline apports nutritionnels

Méthionine

Méthionine : 140 mg ; Acide aminé essentiel, son groupement soufré lui permet de contribuer à la formation du cartilage, permet de fortifier les ongles et les cheveux.

Phénylalanine

Phénylalanine : 280 mg. C’est un acide aminé essentiel jouant un rôle dans le fonctionnement du système nerveux, stimulant la glande thyroïde, permet la diminution de la douleur et a un rôle également dans la synthèse des neurotransmetteurs.

Thréonine

Thréonine : 320 mg. Acide aminé essentiel, la thréonine a plusieurs fonctions dans l’organisme comme le bon fonctionnement intestinal, action sur la peau, les cheveux, à la formation du collagène et l’émail des dents. Elle participe aussi à la formation d’anticorps et aide à la dispersion des graisses au niveau du foie.

Tryptophane

Tryptophane : 90 mg. Acide aminé essentiel, le tryptophane est requis dans la synthèse de sérotonine et de mélatonine. La sérotonine est une hormone impliquée dans la régulation de l’humeur et du comportement alimentaire. La mélatonine est l’hormone du sommeil.

Valine

Valine : 400 mg. Elle a différentes fonctions comme la production d’énergie, l’assimilation par les muscles et permet une meilleure récupération après l’effort. Elle joue un rôle également dans la bon fonctionnement du système nerveux et aide à la réparation des

tissus.

Sources : http://www.les-acides-amines.com/

Spiruline et effets indésirables

Des petits troubles gastro-intestinaux et des céphalées peuvent survenir quand la dose de spiruline ingérée est trop importante.

Contre-indications

Il n’y a pas de contre indications à la prise de spiruline.

  • En revanche, les protéines contiennent de la phénylalanine. Pour les personnes atteintes de phénylcétonurie (maladie génétique rare et grave en relation avec un trouble du métabolisme de la phénylalanine – source) il est proscrit de prendre de la spiruline.
  • Pour les personnes atteinte d’hémochromatose, ( mauvaise assimilation du fer par l’organisme) il faut en limiter la consommation.
  • Pour les personnes sous anticoagulant antivitamine K, il est préférable de demander conseil à votre médecin puisque l’algue contient de la vitamine K. Il risque d’interagir avec votre traitement et modifier l’INR.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUJOURD'HUI ! VENTE FLASH

20% de remise immédiate

Sur la poudre de Moringa en format 400g

close-link
0
En attente
Back To Top